30.9.07

Vivre son travail : Exposition personnelle dans le cadre d'une commande de l'AST 67


Alsace Santé au Travail est l'une des plus importantes associations de médecine du travail.

Sa mission fait de cette organisation un témoin privilégié du monde du travail.

Pour fêter ses 60 ans d'existence, une série de conférences est organisée les 5 et 6 octobre à l'ENA, à Strasbourg.

Pour accompagner cet évènement, l'AST a également souhaité développer une exposition photo et vidéo à laquelle j'ai eu le grand plaisir d'être associé en rencontrant, photographiant et interviewant 20 personnes dont le moins qu'on puisse dire c'est qu'elles s'épanouissent dans leur activité professionnelle. Un livre a également été édité qui reprend l'intégralité des 60 portraits et témoignages réalisés.

Dans un premier temps, cette exposition est réservée à un public de professionnels, je ne pourrai donc pas inviter les lecteurs de ce blog à en profiter.

D'autres lieux seront investis dans les mois à venir et ouverts à tous. Je ne manquerai pas de vous en faire part.

En attendant, vous trouverez ici les portraits et les interviews que j'ai réalisés à cette occasion.


Quelques mots sur ma démarche dans ce projet:

Face à un cliché, on pose souvent des questions telles que :

"qu'avez-vous voulu montrer, qu'avez-vous voulu dire, pourquoi le noir et blanc plutôt que la couleur?..."

Parler de photographie, expliquer le pourquoi du comment, c'est parfois faire écran à la photographie elle-même.

Je n'ai pas de réponses à apporter à de telles questions. Je cherche plutôt à m'effacer derrière la photo qu'à devoir l'expliquer. Laisser chacun libre de son interprétation me va bien.

De plus, si j'étais certain d'avoir une réponse valable, je crois que je tenterais d'écrire un roman ou un essai plutôt que prendre des photos. Un jour, peut-être ?

Mais comme malgré tout, se réfugier dans le silence est souvent perçu comme de l'indifférence ou du mépris et que je suis bien élevé, ce que je peux dire, sans risquer de me tromper et de raconter n'importe quoi, c'est que ce qui motive ma démarche - que ce soit en tant qu'auteur-photographe ou comme professionnel spécialisé dans l'accompagnement des changements personnels et professionnels depuis une quinzaine d'années - c'est de privilégier la confiance et le bien-être des personnes rencontrées dans le but de jouer un rôle de révélateur.

Ce projet a confirmé pour moi que l'individu est d'abord ce qu'il est avant ce qu'il fait. Ce qu'il est transcende, en effet, la plupart du temps son activité professionnelle, quelle qu'elle soit.

Toutes les personnes rencontrées donnent à leur activité professionnelle un sens qui dépasse le simple fait d'être obligé d'aller au boulot tous les jours pour gagner sa croûte.

Toutes les personnes m'ont finalement parlé de ce qui donne un sens à leur vie.

C'est la raison pour laquelle j'ai privilégié le portrait, au plus près.

Je les remercie pour l'accueil qu'elles m'ont reservé et la sincérité de leurs témoignages.

Je remercie l'AST 67 de m'avoir associé à ce projet.


En savoir plus sur l'AST


Pour voir tous les portraits et lire les interviews:

1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20


2 commentaires:

Michel Bur a dit…

ça fait donc 21 Témoignages intéressants... Bravo.
Je remarque aussi que tu es passé de la "sentinelle répu" à une forme d'apologie du travail... décidément très fort ce président...

auteur a dit…

Nulle trace d'apologie là-dedans et en tout état de cause pas celle à laquelle tu penses!
S'il devait y avoir apologie (terme et idée dont je me méfie au plus haut point), ce serait celle de la liberté personnelle, de l'humain. Choisir sa voie, vivre son autonomie. Et surtout comment se réaliser.
Mais comme toujours et pour tout, chacun y verra selon sa propre grille de lecture.