1.12.09

La soif de lire

Une nouvelle librairie est ouverte depuis quelques mois à Strasbourg.

Et dans ce monde propice aux enseignes de téléphones mobiles, de vêtements en tous genres et de banques à tous les coins de rues, que dire sinon  "chouette, youpi, bravo et longue vie !"

Car, si Strasbourg est bien placée dans le peloton de tête des villes dites culturelles, les librairies n'y sont pas si nombreuses.

On se rassurera en se disant que la qualité prime sur la quantité.

"La soif de lire", sise au 11 rue Finkmatt, est une librairie-café ouverte aux rencontres, dédicaces, expositions, représentations musicales.

Juste assez spacieuse pour proposer un beau choix de livres "coups de coeur"  et pas trop grande pour en faire un endroit convivial où il fait bon discuter avec Jennifer, la libraire.

Aux beaux jours, une minuscule terrasse vous invite à vous installer pour feuilleter un magazine littéraire.
Et, comme c'est le cas en ce moment, au fond de la boutique, face au rayon cuisine, c'est l'appel à se poser pour découvrir les ouvrages, commencer leur lecture ou en discuter avec les voisins de table.
Et si vous le souhaitez, vous pouvez faire frétiller vos papilles en commandant une boisson froide ou chaude, accompagnée d’une gourmandise - des produits bio ou issus d’artisans locaux.
Un endroit où il fait bon s'installer, se cultiver, converser en bonne compagnie.
Une vraie librairie, quoi qui donne envie de dépenser son argent pour se faire du bien, vraiment.



A l'occasion de la sortie du beau livre de Sandrine Bailly "Une saison au Japon", aux éditions de la Martinière "La soif de lire" organisait Samedi dernier une après-midi "Japon".

Se sont ainsi succédées:

  • la dédicace de l'ouvrage par l'auteur,
  • une dégustation de thé japonais par Nikosan par ailleurs illustrateur de talent qui a également présenté ses techniques de gravure sur bois et impression à la japonaise,
  • et pour finir, une démonstration par Kei Kawai, professeur de calligraphie.
Voici quelques photos de cet après-midi. 




Dédicace de Sandrine Bailly

















Nikosan, de la gravure avant toute chose

































L'art calligraphique de Kei Kawai


Portraits de Kei Kawai sur mon autre blog


Visitez le blog de la librairie "La soif de lire".

Le site de Nikosan

Le site de Kei Kawai



1 commentaire:

Rose Chiffon a dit…

Bravo. Je regrette beaucoup que ce type d'endroit n'existe pas à Dijon. J'y ai déjà pensé mais c'est resté à l'état de rêve. Il existe un tel endroit à Marseille, Cup of Tea, si vous avez un jour l'occasion de voyager.