25.10.09

Murmures à la Robertsau



















Mur peint dans le quartier de la Robertsau.

J'ai toujours eu un peu de mal avec les murs peints.
Je ne sais pas pourquoi.
La plupart m'ont toujours paru désuets, même lorsqu'ils venaient à peine d'être achevés.
Leur petit côté "années 70" peut-être et un style fait en général d'un mélange "poético-réaliste".
Bref, j'ai toujours trouvé les murs plus beaux sans ces habillages...

Et puis quoi, si l'architecture était réussie elle n'aurait sans doute pas besoin de se parer de ces géants dessins tristes.

3 commentaires:

Stéphane a dit…

Personnellement, j'aime assez l'idée de peindre des murs. Les graffiti (ou autres peintures murales) sont une façon de dire aux bâtisseurs de murs qu'ils ne sont pas seuls au monde. Et ça, ça ne peut pas faire de mal.

Rose Chiffon a dit…

Il y a un genre que je trouve très beau ce sont les dessins (ou collages) qui utilisent les changements d'aspect ou les défauts de crépi comme là http://www.suprbo.com/2009/09/quand-ana-ventura-investit-les-murs/#

auteur a dit…

En fait, je préfère nettement certains graffitis à la plupart des murs peints dans un style par trop naïf à mon goût.
Je trouve qu'il manque toujours beaucoup de force dans ces exercices de réhabilitation urbaine.
Ou peut-être simplement du talent.

Merci pour le lien Rose Chiffon : effectivement, cela n'a rien à voir et c'est tant mieux. Là, il y a talent, c'est manifeste. Et puis beaucoup d'humour aussi, de la tendresse, de la délicatesse. Bref, tout le contraire de ce qu'on voit trop souvent !