2.9.09

Et s'il n'en reste qu'une?

A l'entrée de la rue d'Austerlitz, sur la façade du restaurant "La ville de Bâle", une enseigne au néon appelle fièrement à boire de la fameuse bière de Hochfelden.

Saviez-vous que c'est en 870 pour la première fois, qu'il est fait mention de fabrication de bière à Hochfelden?
En 1640, Jean Klein installe la brasserie à l'emplacement actuel.

La famille Metzger, issue de brasseurs strasbourgeois, rachète cette brasserie en 1844.


Cette famille s'allie par mariage à la famille Haag, brasseurs d'Ingwiller, en 1898.
La brasserie est encore aujourd'hui dirigée par cette même famille.

C'est en 1925 que Louis Haag, épaulé par ses deux fils Frédéric et Alfred, appelle sa brasserie Meteor, patronyme plus porteur sur le marché français. 

Deux ans plus tard, il lance la fameuse "Pils", une bière réalisée à partir d'une sélection de houblons tchèques (Saaz) qui s'inspire de la célèbre bière de Pilzen. 
Cette bière va lui permettre un certain succès en France.
 
La brasserie Meteor a refusé la logique de la concentration et reste une brasserie familiale et indépendante.
Elle livre aujourd'hui des fûts de bière à 4 000 cafés en France. 
Sa production de bouteilles est essentiellement vendue en Alsace (80 % des ventes) avec des succès dans les bières de spécialité (blanche et d'abbaye) et de saison (bière de Noël et de mars).



(source Wikipédia) 



7 commentaires:

sysedit a dit…

Et dire que j'y ai travaillé.

Boulot d'été il y a 11 ans.. de bons souvenirs, un peu alcoolisés, à l'époque ça coulait à flots.

J'aurais pu y faire de superbes photos, ayant accès quasiment à tous les services, jusqu'au sommet d'une des tours, où se situe la balance pour les livraisons de malt. En plus ça faisait partie de mes attributions de me balader partout.

auteur a dit…

Heureux hasard !
Alors, cette bière, c'est pour quand?

Anonyme a dit…

Amha, la Météor est LA meilleure des bières d'Alsace (qui, dans leur ensemble, ne cassent pas des briques, mais là encore, ce n'est que mha).
A la faillite de Schutzenberger, je m'étais réjouis que deux de mes cafés favoris se mettent à la Météor.

Thomas a dit…

Bon allez, il est temps que je fasse des petits commentaires sur tes blogs aussi !

Comme Strasbourg me manque...
Hmm, pas tellement en fait.

La biere, peut-etre un peu plus.
Pourrais-tu m'en envoyer par colis ?

auteur a dit…

Tu es sérieux Thomas ?
C'est gentil en tout cas de venir me voir depuis Taiwan!
Je vais parler de ton blog bientôt...

auteur a dit…

Sûr que la Méteor a plus de caractère qu'une 1664!!

Thomas a dit…

Non je plaisante (un peu).

Ici, il n'y a que de la Heineken (Ortographe ?) et de la biere locale.
Pas encore bu, je n'ai pas le droit...

Par contre, on m'a autorise a gouter a la specialite locale, l'alcool de Kinmen !
Tu sais, du genre alcool modifie a 58 degres ?

C'est legerement fort...