2.4.07

Passage de la jeunesse





















































Rencontre impromptue avec un groupe de jeunes touristes allemands au pied de la cathédrale.
Ils étaient fiers et amusés de me montrer leurs portraits sous forme de caricatures.
Nous n'avons pas beaucoup échangé ce jour-là, eux dans l'ignorance quasi-complète du français et moi, maniant l'allemand à peu près aussi bien que mes béquilles.

6 commentaires:

Michel Bur a dit…

Ta jeunesse allemande qui tape l'incruste sur ton blog, qui plus est dans une page Strasbourg, ça commence à bien faire. Il est temps que tu nous ramènes tes clichés du Maghreb. Changer de couleurs.
Michel

Chimel a dit…

Punaise.. marre de tes blonds... HE HO ? Y a quelqu'un à Strass ?

l'auteur a dit…

Bonjour chimel. Ca va à Barat ?

Eh oui, il en est passé du temps depuis les derniers posts!

Il va falloir patienter un peu en attendant de nouveaux clichés strasbourgeois...mon actualité étant un peu particulière ces derniers temps...

l'alsakon de service a dit…

Bon ou bien tu me vires tes blonds et tu réactualises le Strossbüri Plog ou bien je me tape l'incruste en direct comme l'aut' jour...

l'auteur a dit…

Ah Michou, quelle violence!
tu vois, finalement tu te fais vite au Sarkoland...
Vois-tu, la patience est un art et comme tu l'as remarqué, j'ai passé mon temps à privilégier le Maroc...
Tout vient à point à qui sait attendre comme le disait Guéant à Sarko dimanche à 20h.

Michel Bur a dit…

certes mon bon, mais depuis le 2 avril tout de même... comprends que l'on ait du mal à accepter que le disque soit rayé précisément sur ces tronches de blonds. J'sais pas moi, fige une image de la cathédrale par exemple, et ça fera tout de suite moins crispé.
Biz
MB